Talks

Informal summit on urban & architectural activism in Brussels

<br>

Dans le cadre de l'exposition « Institution Building », et notamment dans le cadre du chapitre sur la capacité d’agir, Gideon Boie, Lieven De Cauter et le CIVA organisent un sommet informel sur l'activisme à Bruxelles.

Dates
Samedi, 25 septembre, 2021
Heures
11:00 - 18:00
Langue(s)
NL / FR / EN
Lieu
CIVA
Coproduction
Gideon Boie, Lieven De Cauter & CIVA

L'activisme représente le moment de la vraie démocratie dans la ville. C'est le moment de la vraie politique : quand ceux qui n'ont pas le droit de gouverner transforment leur bruit en voix. Il anime, performe et transforme l'espace public. Toutes ces formes se manifestent d'une manière ou d'une autre dans la ville. Pour restreindre le vaste champ des activismes, le sommet informel se concentrera sur l'activisme urbain et architectural et réunira les acteurs de ces deux formes d'activisme à Bruxelles. La ville est le point central de l'activisme urbain : la création de biens communs urbains. L'activisme architectural est rare puisqu’il est issu d'une discipline liée à l'argent et au pouvoir, et pourtant Bruxelles a montré un éveil dans ce domaine. L'activisme architectural consiste idéalement à réinventer l'art de construire, la ville et les espaces dans lesquels nous vivons.

L'objectif du sommet est d'approfondir la collaboration entre les différents acteurs et de renforcer l'unité dans la diversité des activismes à Bruxelles. Nous invitons quelques « acteurs principaux » actifs dans chacun des deux domaines pour présenter la cause pour laquelle ils luttent. Mais il va de soi que tous les citoyens actifs sont chaleureusement invités à participer. Nous nous réjouissons d'un débat inspirant et animé.

Les personnes/ organisations suivantes ont confirmé leur présence : Maxime Zaid (Communa), Raf Pauly (BRAL), Hanne Mangelschots (Filter Café Filtré), Gerben Vanden Abeele (Pic Nic the Streets and more), Marion Alecian (ARAU), Roeland Dudal (AWB), Joachim Declerck (AWB), Soumaya El Majdoub (VUB), Malte Arhelger (Critical Mass), Heroes for Zero, Maarten Gielen (ROTOR DC), Louisa Vermoere, Andrea Sollazzo (Pool is cool), Hanne Van Reusel (Sonion Wood Coop), Johnny Lea (Traumnovelle), Malte Arhelgher (Critical Mass Brussels), Kristiaan Borret (BMA), Bert Gellynck, Nadia Casabella (Molenwest), Wim Menten (Bye Bye Petite Ceinture), Ken De Cooman (BC architects), Brussels Academy, …

 

PROGRAMME

11:00 Accueil

11:30–13:00 Table ronde 1 : Urban Activism

L'histoire urbaine récente de Bruxelles est définie par l'activisme. Les mouvements citoyens ont été le catalyseur de changements urbains attendus depuis longtemps et ont déclenché de nouvelles vagues inattendues. Nous voulons apprendre des différentes expériences d'activisme urbain, des succès mais aussi des échecs. Au milieu de la multitude d'actions inspirantes, nous nous demandons comment renforcer la collaboration et la force de frappe des initiatives d'activisme urbain à Bruxelles.

13:00-14:00 Lunch

14:00-15:30 Table ronde 2 : Architectural Activism

L’activisme bruxellois est souvent (mais pas toujours) initié par des architectes. C'est surprenant car l'architecture est, par sa nature, au service de l'argent et du pouvoir. L’expertise et le domaine d’action de l'architecte sont néanmoins d'une certaine manière utiles dans la lutte pour une ville plus écologique, plus équitable, plus juste et/ ou plus démocratique. Dans ce contexte, nous nous demandons comment l'architecture activiste peut être développée pour devenir plus centrale (moins marginale) dans le champ professionnel.

16:00-17:00 The future of urban & architectural activism (conclusions)