Table ronde : Art / Recherche

Expo: After / D'après / Na, Vincent Meessen, CIVA<br> © Dave Bruel
Expo: After / D'après / Na, Vincent Meessen, CIVA
© Dave Bruel

La Direction des Art plastiques contemporains de la Fédération Wallonie-Bruxelles organise, en collaboration avec le CIVA, une journée d'étude dédiée à l’art et la recherche. 

Artistes, curateurs, chercheurs et historiens de l’art s'investissent sur la question de la recherche dans sa sphère d’inscription la plus large en explorant des enjeux et des méthodologies interdisciplinaires qui forgent de nouveaux champs d’investigation et de nouveaux savoirs.

Dates
Mercredi, 21 décembre, 2022
Heures
10:00 - 18:00
Langue(s)
FR
Adresse
CIVA
Rue de l’Ermitage 55
1050 Bruxelles
Tickets

Réservation obligatoire (cliquez-ici). Pour toute question complémentaire : pascale.viscardy@cfwb.be

Réservation obligatoire (cliquez-ici)

 

Programme 

 

10:00 | Mot d’accueil par Nikolaus Hirsch (directeur artistique du CIVA), Pascale Viscardy (responsable du Pôle ressources de la Direction des Arts plastiques contemporains de la Fédération Bruxelles Wallonie)

 

10:10 | Silvia Franceschini (curatrice architecture contemporain au CIVA) 

Research in Residence

Nouvelle initiative de recherche transversale basée sur les collections du CIVA, Research in Residence renégocie le terrain entre la sphère hermétique des archives et leur visibilité publique. Le programme soutient la recherche innovante sous diverses formes : expositions, installations, podcasts, conférences, essais, performances, etc.

 

10:30 | Sandra Delacourt (Historienne de l’art contemporain, chercheuse associée à l’HiCSA et professeure à l’ESAD TALM-Tours)

Art et recherche : un tremblement épistémo-politique  

Dans la diversité de ses pratiques, la recherche en art participe d’un vaste tremblement épistémologique, reconfigurant tant les imaginaires collectifs  contemporains que les rapports sociaux et géopolitiques engagés entre objets et sujets du savoir. Tantôt au côté des sciences humaines et sociales, tantôt à leur encontre, elle engage à travailler dans l’espace d’un vide présumé dont les potentiels contestataires ébranlent la stabilité du temps présent.

 

11:00 | Bruno Goosse (artiste, enseignant)

Art et recherche : l’institutionnalisation d’un rêve réveille-t-il le dormeur ?

Témoin de la création du dispositif de soutien et de promotion de la recherche en art en FWB ayant abouti à la création d’un fonds de recherche au sein du FNRS appelé FRArt, Bruno Goosse voudrait raconter la manière dont il s’est construit. En résistant initialement à toute définition de la recherche, il tentera de voir si les intentions diverses et parfois contradictoires, certains malentendus, une part de hasard, beaucoup d’obstination et un principe d’équivalence, tout en ayant favorisé la concrétisation du projet, n’a pas néanmoins dessiné un contour que les initiateurs du projet ont cru éviter.

 

11:30 | Jérôme Decock (artiste, enseignant, membre de la session Arts numériques et technologiques)

La bourse de recherche en arts numériques

Au sein du secteur des Arts plastiques et plus spécifiquement des arts numériques et technologiques, la bourse de recherche complémente le dispositif des aides, organisées autour d’un logique de phasage (conception-production-promotion-diffusion) en proposant une étape de réflexion visant à renforcer le propos, la technique ou la démarche artistique des acteurs du secteur. Offrant au demandeur un temps de réflexion, quelques voyages ou quelques moyens matériels, elle vise à renforcer les aspects théoriques et conceptuels ou à étoffer les références et connaissances, elle est un moment rare et souvent décisif qui consolide durablement la carrière d’un artiste ou d’un commissaire.

 

12:00 | Camilla Colombo (curatrice et productrice dont la pratique est axée sur les arts et les sciences)

Science F(r)ictions – on the construction of Truth. Un projet de recherche sur l'art, la science et la théorie de la connaissance

Science F(r)ictions est un projet de recherche explorant, d'un point de vue épistémologique, le concept de vérité à travers les relations entre arts et sciences. Camilla Colombo présentera les principaux axes de son projet de recherche, en mettant l'accent sur la réalité virtuelle et le deep fake, les deux applications artistiques des technologies numériques qu'elle investigue. Elle proposera également une mise en contexte plus large reflétant le travail qu’elle mène au croisement des arts et des sciences avec son organisation Ohme.

 

12:30 -13:00 | Questions/réponses

 

14:00 | Vincent Meessen (artiste)

L’artiste-chercheur en lapin-canard

S’appuyant sur sa résidence de recherche au CIVA où la question des archives d’architecture moderne implique leur présentation et leur mise en intrigue dans un contexte situé et actualisé, Vincent Meessen revient sur l’ambiguïté inhérente au profilage pacifique de l’artiste en chercheur.  Délivré de l’impératif de vérité et de l’usage de la preuve, l’artiste génère des questions polémiques, leur donne des formes expérimentales et assemble des collectifs pour en débattre de façon critique. Comment dès lors des pratiques artistiques transdisciplinaires et collaboratives permettent-elles d’oeuvrer à la possible recomposition d’institutions désireuses d’interroger leur fondement et leur fonctionnement ? 

 

15:00 | Florence Cheval : (elle/iels pratique l'écriture-avec, le curating-avec, la recherche-avec)

support scriptures

Depuis 2019, Florence Cheval a développé Intersections of Care avec Loraine Furter. Aujourd’hui, sa recherche consiste à concevoir des objets relationnels textuels, hybrides, capables de prendre soin des oeuvres d'autres artistes, de l'écosystème de l'art, mais aussi d’elle-même et de sa propre pratique. Des écrits relationnels de (self-)care. Des écrits « en mode mineur.e » (I. Stengers). Des support scriptures.

 

15:30 | Mira Sanders et Cédric Noël (artistes)

Vues périphériques sur la fabrication d'un cerveau artificiel

Depuis 2019, Mira Sanders et Cédric Noël s’intéressent à la fabrication d'un cerveau humain artificiel, à partir de recherches de terrain en Suisse, de rencontres, de lectures. Une première étape de recherche a regroupé un collectif d'artistes sous l'intitulé Eden Studies présenté lors de l'Open School de l'exposition Risquons-Tout au WIELS en 2020. Aujourd'hui, ils préparent une installation filmique qui emprunte aux codes cinématographiques du "road movie". Ce projet est l'occasion d'expérimenter des gestes de fictionnalisation à partir d'éléments (images, sons, textes...) collectés lors de pérégrinations.

 

16:00 | Karima Boudou (curatrice au S.M.A.K., Gand)

Une autre Histoire. Penser l’histoire de l’art à travers la mémoire et l’archive.

Cette intervention, créée spécialement par Karima Boudou, initie une réflexion sur les liens parfois méconnus entre l’histoire de l’art contemporain, le contexte (post)colonial et l’héritage politique au Maroc et aux  États-Unis. L’étude de deux portraits dans leur mobilité révèle, de 1957 à aujourd’hui, les enjeux culturels et politiques que ces figures convoquent pour proposer une approche élargie de l’art et de l’histoire, une Troisième voix.

 

16:30 | Adrien Lucca (artiste)

La peinture dans la lumière

Sans éclairage, couleur et peinture ne peuvent apparaître. Mais la lumière peut-elle être pensée autrement qu’en tant qu’éclairage ? En 2019, autour du principe selon lequel la couleur de la lumière et la couleur de la matière éclairée par cette lumière sont deux variables indépendantes et ajustables séparément, Adrien Lucca a obtenu une bourse de recherche FRArt pour le projet « la peinture dans la lumière ». Il a développé en 2020-2022 des sources de lumière programmables qu’il utilise aujourd’hui dans des œuvres in situ. Ces œuvres interrogent la définition même de la couleur et mettent en évidence les limites de la vision humaine.

 

17:00 | Bruno Goosse (artiste, enseignant)

Exposer un cas ne fait pas une exposition

Bruno Goosse abordera, en écho à son intervention en matinée, à partir de la réalité de quelques champs cultivés en bordure de Bruxelles, la manière dont un projet de recherche artistique particulier s’est construit en étant attentif à la part de hasard, au repérage d’intentions diverses et parfois contradictoires, à certains malentendus, et en insistant sur une logique d’équivalence ou de comparaison.

 

17:30-18:00 | Questions/Réponses