GratuitMassart 100Talks

Talks : Résilience — paysages, laboratoires du futur

<br> © Waldlabor

© Waldlabor

Curateur invité : Chaire Paysage, Faculté d’architecture La Cambre Horta

L’histoire des parcs et jardins est un miroir de nos rapports au monde vivant, aujourd’hui en crise. De Bruxelles à Cologne en passant par Londres, des expérimentations paysagères nous proposent de nouveaux modes de faire et d’être dans une perspective résolument optimiste. Ce colloque propose de nouveaux récits de projet de paysage où il sera question de conception et d’esthétique, de moutons et de pleine conscience, de forêt énergie et du rôle de l’architecte paysagiste. Une invitation ouverte aux partages des savoirs pour penser nos paysages de demain. 

 

 

Dates
Mercredi, 29 juin, 2022
Heures
De 14:00 à 19:30
Langue(s)
FR/EN
Lieu
Bruxelles Environnement

Réservation obligatoire (cliquez ici)

 

14 :00 ⎜Accueil des participants

 

14 :30 – 18 :00⎜Revues de projets pilotes, présentations et questions réponses

 

Pierre Meerts : Le Jardin Jean Massart, un jardin botanique au service de la résilience urbaine (FR)

Les ressources des plantes et des écosystèmes joueront certainement un rôle important dans le développement de villes plus résilientes et plus agréables à vivre. En tant que site d’enseignement universitaire, le Jardin Massart travaille avec des équipes universitaires sur la résilience des écosystèmes urbains. Il est un lieu de rencontre entre la population étudiante, des chercheurs, des écoles et le grand public ; à ce titre, il peut être vu comme un outil favorisant la cohésion sociale, et la reconnexion des bruxellois avec les sciences. Le Jardin Jean Massart, à la périphérie de Bruxelles, comprend des habitats naturels à haute valeur pour la conservation, inclus dans le réseau Natura 2000. Sa haute diversité botanique supporte une biodiversité animale exceptionnelle. Cette partie du Jardin permet de délivrer un message d’espoir : une gestion appropriée, même en contexte urbain, peut maintenir une diversité biologique significative, qui alimente le réseau vert et bleu de la Région de Bruxelles-Capitale. 

 

Emilie Holemans,David D’Hondt, Suzanne Askenasi: le Vogelzang, paysage et bien être (FR) 

Une architecte paysagiste, un berger et une sophrologue nous proposent une conversation autour d’une expérience paysagère originale à Bruxelles. Le parc du Vogelzang est à la fois un projet de restauration du paysage, un espace de pâturage et un parcours méditatif. Dans cet espace de coprésence des relations se construisent petit à petit entre patients de l’Hôpital Erasme, un troupeau de moutons et les riverains du site. Ce développement n’a pas été anticipé ou conçu comme tel, la démarche s’apparente plutôt à celle d’un projet ouvert. Avec le Vogelzang une nouvelle conception de parc orientée vers le bien-être émerge à Bruxelles, et se développe aujourd’hui également au Luxembourg.

 

Axel Timpe , Living Lab for future landscapes: Waldlabor Köln (EN)

Le changement climatique et la transition vers une économie post-fossile affecteront profondément nos paysages, nos forêts et nos espaces verts urbains. Pour atténuer le changement climatique, s'y adapter et utiliser plus efficacement les ressources naturelles, nous devrons transformer la façon dont nous les concevons, les utilisons et les gérons. Depuis 2009, le Waldlabor Köln (laboratoire forestier de Cologne) expérimente la manière dont cette transformation pourrait s'opérer dans les zones urbaines. Dans ce domaine, la ville de Cologne et l'Institut d'architecture du paysage de l'université RWTH d'Aix-la-Chapelle testent l'impact sur le paysage d'essences d'arbres résistantes au changement climatique, de taillis à courte rotation comme pompes à carbone et de nouvelles combinaisons d'espèces dans les plantations forestières.

L'intervention présentera la configuration du laboratoire, les résultats de la recherche sur sa perception et son utilisation comme ressource pédagogique pour les étudiants.

 

Neil Davidson,  Landscape Learn (EN)

Alors que les populations urbaines s'intensifient, centralisant la demande de ressources et dispersant leur production, l'accès à la nature devient de plus en plus fondamental pour notre bien-être mental et physique. Les concepts de ré-ensauvagement, de restauration des terres, de sauvegarde des habitats urbains et de création d'habitats réapparaissent. Landscape Learn utilise le caractère saisonnier de la nature pour structurer une approche alternative de l'apprentissage, adaptative, interdisciplinaire et immersive. L'architecture du paysage se situe entre les arts, les sciences humaines et les sciences. Nous pouvons assurer la conception jusqu'à la réalisation, réaliser la recherche scientifique et la gestion des ressources, et donner aux communautés les moyens de devenir des provocateurs environnementaux.

 

17:30-18:00 ⎜Pause

 

18:00-19:30⎜Table ronde

 

Adresse : Bruxelles Environnement, avenue du Port 86C, 1000 Bruxelles.