GratuitOnlineTalks

Débat en ligne: Migration(s) w/ Gian Piero Frassinelli, Sara Prestianni & Aurélien Vernant

Superstudio, Laminato plastico serigrafato, Abet Print, 1969, Migrazione o Il volo. Black felt-tip pen on photographic print, light blue cardboard. Centre Pompidou, Mnam-CCI<br>
Superstudio, Laminato plastico serigrafato, Abet Print, 1969, Migrazione o Il volo. Black felt-tip pen on photographic print, light blue cardboard. Centre Pompidou, Mnam-CCI

Pour Superstudio, l'architecture est une migration continue d'idées, mais aussi de personnes et d’objets. Cette rencontre explorera ces migrazioni, qui forgent le monde.

Dates
Jeudi, 6 mai, 2021
Heures
19:00 - 20:30
Langue(s)
FR
Tickets

débat gratuit sur Facebook, sans inscription préalable, ni compte Facebook exigé. Pour suivre le débat, rendez-vous sur notre page Facebook ou cliquez directement sur ce lien le 6 mai à 19h00 précises : http://www.facebook.com/civabrussels/live

L'essere umano, o umanoide che sia: i nostri antenati bianchi o neri che fossero hanno sempre camminato, si sono spostati, hanno migrato da sempre e lo faranno fino a che saremo sulla Terra — L'être humain, ou humanoïde : nos ancêtres noirs ou blancs ont toujours marché, bougé, migré et le feront tant que nous serons sur Terre.

 

Dans le texte inédit Orme [Empreintes], écrit à l'occasion de l'exposition au CIVA, Gian Piero Frassinelli dresse un bilan culturel-anthropologique du transfert et du renouvellement des idées à travers l'histoire. Il qualifie l'effacement des cultures comme l'acte le plus barbare qu'on puisse imaginer et lance un vibrant plaidoyer pour une humanité résolument migrante. Avec Frassinelli, nous nous appuierons sur la lecture d’Empreintes pour débattre d’idées et de mémoire, chez les hommes à au-delà, à travers l’histoire.

Sara Prestianni est experte en politique migratoire et photographe. Riche d’une vingtaine d’années d'expérience sur le terrain (Libye, Lampedusa, Calais, Mali, Soudan, etc.), elle est l’auteure de nombreuses contributions, qui explorent la contradiction entre la dignité humaine et l'exclusion, par les mots et l’image. Elle éclairera les notions de migration et d’identité dans le contexte géopolitique et culturel contemporain.

Historien de l'art et de l'architecture, Aurélien Vernant est à la tête d'Architecture de Collection. Il reviendra sur les relations étroites entre anthropologie et architecture, particulièrement éclairantes pour la période allant de l'entre-deux-guerres au mouvement radical des années 1960 et 1970, dont Superstudio fut l’une des figures de proue.

Gian Piero Frassinelli, Sara Prestianni et Aurélien Vernant seront rejoints par Emmanuelle Chiappone-Piriou, commissaire de l’exposition.